Sécurité routière

La sécurité en voiture

Circuler à bord de votre voiture implique des règles. Pour votre sécurité et celle des autres usagers, vous devez notamment vous assurer que votre automobile soit correctement équipée. En cas de contrôle de votre véhicule, l’absence de ces équipements, ou leur mauvais état, peut constituer une infraction et vous expose à une contravention.
Gilet de sécurité et triangle orange
Tout conducteur doit disposer d’un gilet de sécurité et d’un triangle de signalisation dans son véhicule.
Le gilet de sécurité doit être :
- rétro-réfléchissant ;
- homologué, avec un marquage CE apposé ;
- gardé dans un endroit facile d’accès.
À la suite d’un arrêt d’urgence, le conducteur doit porter le gilet avant de sortir du véhicule, de nuit comme de jour, quelles que soient les conditions de visibilité.
Sur autoroute, le conducteur, revêtu de son gilet de sécurité, doit sortir de son véhicule côté passager et se mettre le plus vite possible derrière les glissières.
Le triangle de signalisation de danger doit être :
- homologué avec un marquage E 27 R apposé sur celui-ci ;
- à l’intérieur du véhicule.
Si le véhicule est immobilisé sur la chaussée, le triangle peut être installé à proximité du véhicule, à une distance d’environ 30 mètres
Si le véhicule est arrêté sur l’autoroute, et empiète sur la voie, le conducteur doit se poser la question de son utilisation. Le triangle peut ne pas être installé si cela constitue une mise en danger de la vie du conducteur. C’est à lui d’évaluer les risques.
Le non-respect de ces obligations est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 375 €.
A noter
Il est interdit de posséder des équipements permettant d’avertir les usagers de la présence des radars.
Éclairage et feux du véhicule
Votre voiture doit obligatoirement être équipée de feux en bon état de marche :
- deux ou quatre feux de route avant, ou « plein phares », de lumière jaune ou blanche permettant d’éclairer la nuit par temps clair sur une distance d’au moins 100 mètres ;
- deux feux de croisement avant de lumière jaune ou blanche permettant d’éclairer la nuit par temps clair sur une distance d’au moins 30 mètres sans éblouir les autres conducteurs ;
- deux feux de position avant, ou « veilleuses », de lumière blanche, orange ou jaune, visibles la nuit par temps clair sur une distance de 150 mètres sans éblouir les autres conducteurs. Avec ces indicateurs de direction, le conducteur de la voiture doit pouvoir actionner son signal de détresse, ou « feux de détresse », clignotant de la même manière à l’avant et à l’arrière, à droite et à gauche ;
- quatre clignotants, deux à l’avant et deux à l’arrière du véhicule, émettant une lumière orangée non éblouissante ;
- deux feux de brouillard avant de lumière blanche ou jaune ;
- deux feux de brouillard arrière de lumière rouge ;
- deux feux de position arrière de lumière rouge non éblouissante, visible la nuit par temps clair à une distance de 150 mètres ;
- deux feux STOP arrière minimum émettant une lumière rouge non éblouissante ;
- des feux de position latéraux pour les véhicules ou les remorques, dont la longueur est supérieure à 6 mètres (sauf châssis-cabines et véhicules agricoles ou forestiers).
Le non-respect de ces obligations est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 180 € et de l’immobilisation du véhicule.
Il n’est pas obligatoire d’avoir une boîte d’ampoules dans le véhicule, mais cela peut se révéler très utile pour pouvoir changer (ou faire changer) une ampoule défectueuse sous peine d’être sanctionné en cas de contrôle.
Pneus et roue de secours
Rouler avec des pneus endommagés est interdit.
Rouler avec des pneus endommagés ou défectueux est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 375 euros et l’immobilisation du véhicule. Il est donc fortement recommandé de disposer d’une roue de secours dans sa voiture et du matériel nécessaire à son installation.
Visibilité du pare-brise et des vitres
La visibilité du pare-brise et des vitres latérales doit répondre à la réglementation en vigueur.
Le pare-brise et les vitres latérales avant du véhicule doivent :
- avoir une transparence suffisante, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la voiture. En cas de bris, ils doivent permettre au conducteur de continuer à voir distinctement la route ;
- ne provoquer aucune déformation, ni modification des couleurs de l’environnement extérieur. Altérer ou modifier ces caractéristiques est interdit. A ce titre, les vitres latérales teintées sont interdites ;
- transmettre au moins 70 % de la lumière ;
- Le pare-brise de la voiture doit disposer d’au moins un essuie-glace en état de marche, ainsi que d’un dispositif lave-glace.
Contrevenir à ces dispositions peut être sanctionné d’une amende allant jusqu’à 68 euros prévue pour les contraventions de troisième classe.
Plaques d'Immatriculation
Votre véhicule doit obligatoirement comporter des plaques d’immatriculations
Tous les véhicules à moteur doivent disposer de plaques d’immatriculation homologuées (sauf pour les véhicules de travaux publics). Ces plaques doivent être fixées visiblement sur le véhicule, à l’avant et à l’arrière. Un 2 roues ou une remorque n’a besoin que d’une plaque à l’arrière.
Le propriétaire dont le véhicule n’a pas de plaque d’immatriculation peut être sanctionné d’une amende pouvant aller jusqu’à 750 €.


La sécurité à pied

Les piétons représentent une part importante de la mortalité sur les routes. Si vous êtes considérés comme prioritaires sur un certain nombre de voies, dans différentes situations, vous n’avez pas tous les droits. Restez vigilant et ne prenez pas de risque inconscient, notamment en traversant la chaussée n’importe où sans vous assurer qu’il n’y a aucun danger pour vous ou un autre usager de la route.

Conseils pour circuler
En 2017, les piétons représentaient 14 % de la mortalité routière avec 484 décès. Ces accidents mortels sont notamment survenus sur la chaussée, à moins de 50 mètres d’un passage piéton, ou sur l’un de ces passages.
Sur le trottoir :
- Circulez sur les trottoirs et sur les accotements s’ils sont praticables.
- Si vous devez circuler sur une chaussée qui ne dispose pas de trottoirs, déplacez-vous du côté gauche, de manière à voir les voitures qui arrivent en face de vous. Si vous pressentez un danger ou pensez que le conducteur ne vous a pas vu, vous pourrez réagir plus vite.
- Hors agglomération, il est fortement conseillé de porter un gilet rétro-réfléchissant afin de vous rendre visible aux conducteurs de véhicules motorisés
- Si vous utilisez des rollers ou une trottinette, vous devez circuler sur les trottoirs et respecter les piétons.
Pour traverser :
- Si un passage piéton est situé à moins de 50 mètres, empruntez-le pour traverser.
- Il est toujours préférable de rallonger de quelques secondes son itinéraire plutôt que de prendre le risque de provoquer un accident.
- Aux intersections à proximité desquelles il n’existe pas de passage piétons, empruntez la chaussée dans le prolongement du trottoir et ne traversez pas en diagonale. Il en est de même hors des intersections.
- Pour traverser, assurez-vous que les feux de signalisation, la visibilité et la distance des véhicules le permettent. Soyez prudent : traverser n’est jamais sans risque.
À la descente du bus :
- Regardez bien autour de vous pour veiller à être bien visible des autres usagers.
- Ne traversez jamais derrière un bus. Attendez qu’il redémarre et assurez-vous d’avoir une bonne visibilité des véhicules qui arrivent de l’autre côté de la route.
Vous êtes prioritaire dans les zones de rencontre et les aires piétonnes. Attention, vous êtes susceptible de rencontrer des véhicules motorisés à l’intérieur de ces périmètres. Restez prudents !


La sécurité à vélo

Avant de partir pour une balade à vélo où vous rendre à votre travail, faites le point sur les mesures de sécurité, sur votre matériel, ainsi que sur vos droits et obligations. En toutes circonstances, faites attention au trafic et soyez prudents.

Les équipements obligatoires

  • Éclairage : le vélo doit être doté d'un feu avant éclairant de couleur blanche ou jaune et d'un feu arrière rouge. Cet équipement est obligatoire de nuit et de jour en cas de mauvaise visibilité ;
  • Autres signalisations visuelles : de jour comme de nuit, le vélo doit être équipé de dispositifs réfléchissants (un de couleur rouge à l'arrière, un de couleur orange sur chaque pédale, et deux de couleur orange visibles latéralement) ;
  • Signalisation sonore : vous devez pouvoir signaler votre présence par un moyen sonore audible à 50 mètres au moins (timbre, avertisseur, grelot, etc.) ;
  • Freinage : chaque roue doit être équipée d'un dispositif de freinage.

Ces règles sont applicables à tous les cycles, y compris aux vélos tout terrain dont l'éclairage peut être amovible.

L'absence de l'un de ces équipements constitue une contravention de 1re classe passible d'une amende forfaitaire de 11 €, majorée à 33 € si elle est payée au-delà de 30 jours.

Les équipements obligatoires ou facultatifs selon les cas

  • Le casque : il est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans, et recommandé ensuite ;
  • Les gilets de haute visibilité : ils sont obligatoires hors agglomération la nuit ou en cas de faible visibilité.
  • Les règles de circulation du code de la route : S'il en existe, privilégiez les pistes cyclables. Certaines sont réservées aux vélos mais facultatives et signalées par un panneau carré, d'autres sont obligatoires et signalées par un panneau rond ; certains aménagements peuvent vous permettre d'avancer tout droit ou de tourner à droite même si le feu tricolore est rouge : petits panneaux placés sous le feu ou feux jaunes clignotants qui montrent une silhouette de vélo et indiquent par une flèche la direction autorisée. Les piétons restent cependant prioritaires sur les passages qui leur sont réservés si la signalisation leur est favorable. Il vous est interdit de rouler sur une autoroute, une voie rapide et certaines routes signalées. Si vous roulez en groupe, roulez à deux de front ou en file indienne. La nuit, en cas de dépassement par un véhicule ou lorsque les circonstances l'exigent (chaussée étroite, etc.), placez-vous systématiquement en file indienne.

Attention : le port des écouteurs et  l'utilisation du portable sont interdits en vélo.  

  • Les dispositions particulières : Sauf décision de l'autorité de police, les double-sens cyclables (route à sens unique pour les véhicules mais double-sens pour les cyclistes) sont généralisés lorsque la vitesse maximale autorisée est inférieure ou égale à 30 km/h. Un véhicule peut « mordre » sur une ligne continue pour dépasser un cycliste si les circonstances le permettent.

L'assurance

Une assurance spécifique n'est pas obligatoire. En effet, le risque est couvert par les assurances responsabilité civile ou multirisque habitation. Cependant, il est conseillé de contracter une assurance individuelle accident qui vous sera utile si vous êtes victime seule d'un accident (chute, etc.).

Mairie de Verfeil
3 Rue Vauraise
31590 Verfeil
Horaires
Le lundi de 8h00 à 12h00 et de 13h30 à 18h00
Le mardi de 8h00 à 12h00
Du mercredi au jeudi de 8h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h30
Le vendredi de 8h00 à 12h00 
Nous contacter

Connexion à votre espace